2èmes JOURNÉES PÉDAGOGIQUES

Les jeudi 24 et vendredi 25 juin 2021, se sont tenus les 2èmes Journées Pédagogiques de l’Institut Universitaire des Sciences de l’Organisation-Sophie NTOUTOUME EMANE (IUSO-SNE).

Sous la coordination du Directeur Général de l’institut, Pr Marcelle IBINGA épouse ITSITSA, lesdites Journées Pédagogiques ont été initiées dans le cadre de son projet d’établissement IUSO-SNE PERFORMANT, celui de ‘‘changer cette école avec les enseignants, les étudiants et les partenaires’’, et surtout pour susciter un réel débat sur l’offre de formation, les plans de formation, les contenus d’enseignement, en vue de l’arrimage effectif au LMD.

Un accent particulier ayant été mis sur la révision de l’offre de formation des différents départements de l’IUSO-SNE lors des 1ères Journées Pédagogiques du 06 au 13 décembre 2019, dont les travaux ont été soumis en Commission LMD, et par la suite en Conseil Scientifique et Pédagogique, puis en Conseil d’établissement et en Conseil d’Administration, les résolutions de ces assises ont été de se pencher sur les recommandations du dernier Conseil d’Administration pour exécution.

Ainsi, Madame le Directeur Général a instruit les participants aux 2èmes Journées Pédagogiques de respecter scrupuleusement le déroulé qui reprend sa note d’orientation, à savoir :

  • Examen du projet de création du Master Evaluation des Politiques Publiques (MEPP) en partenariat avec le Ministère de la Bonne Gouvernance et de la Lutte contre la Corruption ;
  • Examen des contenus d’enseignement et des volumes horaires (SYLLABUS) ;
  • Harmonisation des masses horaires ;
  • Révision formelle des intitulés des modules ;
  • Rendu visible de toutes les notes ;
  • Validation de quelques documents

Dans l’ensemble, les activités de ces journées pédagogiques se sont déroulées de façon régulière. Le bilan des travaux est présenté en deux (2) grandes parties : la première partie fera état des activités réalisées durant la journée du 24 juin 2021 (I) et la deuxième partie présentera les activités de la journée du 25 juin 2021 (II).

JOURNEE DU 24 JUIN 2021

Le déroulement des travaux de la journée du jeudi 24 juin 2021, après l’allocution du Coordonnateur Général et le lancement des travaux, était principalement axé sur le projet de création du Master Evaluation des Politiques Publiques (MEPP), l’Atelier sur l’examen des contenus d’enseignement et des volumes horaires, et l’harmonisation des masses horaires.

  1. Projet de création du Master Evaluation des Politiques Publiques

Après son discours d’ouverture des travaux, Madame la Directrice Générale a présenté le projet de création du MEPP en partenariat avec le Ministère de la Bonne Gouvernance et de la lutte contre la corruption.  La création de ce Master aura pour objectif principal de former des praticiens aptes à concevoir et mettre en œuvre un processus de suivi-évaluation  des projets, programmes et politiques publiques.

Commission Carrières Juridiques (CJ)  :

La commission CJ a souligné l’intérêt d’une telle formation, et reprend toutefois à son compte les inquiétudes qui ont été soulevées par leurs collègues au sujet de la validation de ce projet par le Ministère de tutelle ;

La commission regrette également le fait que leurs étudiants issus de l’IUSO ne puissent pas intégrer une telle formation ; l’ouverture d’une formation en évaluation des politiques publiques ne relance-t-il pas le débat sur la fermeture de la filière AMP, d’autant plus que certaines matières inscrites au programme du futur Master figurent également dans la maquette de la défunte filière AMP ?

S’agissant du contenu de la formation, la commission relève quelques points importants qu’il serait nécessaire d’inclure dans la maquette notamment en ce qui concerne :

  • Les questions liées à la responsabilité des évaluateurs ;
  • Les questions liées à l’éthique et à la déontologie ;

Commission Sciences du Management (SM) :

S’agissant de projet de création du Master Evaluation des politiques Publiques, harmonisation de la maquette soumise à l’appréciation des membres de la commission.

  • Atelier sur l’examen des contenus d’enseignement et des volumes horaires

L’examen des syllabus a permit de réviser les contenus d’enseignement et les volumes horaires en Atelier. Cet Atelier a été réalisé par département (annexes) et avait pour objet principal le rééquilibrage entre les unités d’étude (UE) fondamentales dont le volume horaire est compris entre 20 et 25H, et complémentaires dont le volume horaire est compris entre 10 et 20H.

Commission CJ :

La commission a estimé nécessaire de supprimer, de déplacer et ou de remplacer certains enseignements contenus dans la maquette. C’est le cas du droit des contrats civils en Licence 3 qui a été fusionné avec le droit des contrats commerciaux.

En DUT, la commission a noté l’absence d’enseignements consacrés au droit de la famille ; un module consacré au droit de la famille, et celui consacré aux régimes matrimoniaux, successions et libéralités, ont été rajoutés dans la formation des DUT tout en veillant au respect des masses horaires.

Commission SM :

Sur ce point, la commission a constaté que certains titres sont trop longs et présentent parfois des incohérences au niveau des intitulés de certains modules (exemples : en MDO semestre 3 on avait un module intitulé Théories et concepts des organisations. Ce qui devient, au regard du contenu du cours, Théories des organisations).

Commission Sciences de l’Information et de la Communication (SIC) :

La nécessité de procéder à une réorganisation des UE a été faite dans les cycles Licence et Master Communication des Organisations. Une réorganisation des UE a été faite afin d’attribuer les différents enseignements par ordre d’une logique progressive.

Quelques répartitions ont été faites sur certaines maquettes dans l’optique de faire correspondre les UE et leurs modules constitutifs.

  • Harmonisation des masses horaires

L’objectif de l’harmonisation des masses horaires au cours de ces 2èmes Journées Pédagogiques a été d’établir une correspondance entre les volumes indiqués sur les maquettes de formation et ceux indiqués sur les emplois du temps.

Commission CJ :

Quelques modifications ont été apportées aux volumes horaires de certains modules fondamentaux et complémentaires.

Les modules de 30h ont été réduits à 25 heures pour les modules fondamentaux et les modules complémentaires ont été soit maintenus, soit réduits en fonction de l’importance de l’enseignement. Le détail des changements a été surligné en rouge sur les maquettes mises à notre disposition par la cellule informatique ;

Commission SM :

Il y avait des répétitions des modules complémentaires dans tous les semestres entrainant ainsi une masse horaire importante (Anglais 120h de Licence 1 en Licence 3 contre moins 100h dans les modules fondamentaux). A cet effet, la commission a retenu un enseignement par semestre et par niveaux.

Commission SIC :

Les masses horaires des enseignements au département SIC étant conformes aux recommandations des 1ères Journées Pédagogiques, les masses de quelques modules fondamentaux ont été revues à la hausse dans le souci de répondre à l’objectif des présentes journées.

JOURNEE DU 25 JUIN 2021

Les activités de la journée du 25 juin 2021 avaient pour buts essentiels : la révision formelle des intitulés des modules, la mise en visibilité des notes sur les procès-verbaux et les bulletins des étudiants, et la validation de quelques documents.

  1. Révision formelle des intitulés des modules

Commission (SIC) :

Après constat de la nécessité de réviser et réorganiser quelques intitulés, la commission a procédé à des modifications dans les intitulés des UE, notamment dans le DUT GIDO où les principales modifications ont consisté à remplacer quelques intitulés par des intitulés plus vendeurs de l’offre de formation.

  • Mise en visibilité des notes sur les PV et les bulletins

Le rendu visible de toutes les notes est relatif aux notes de contrôle continu, notes de synthèse et notes de rattrapage qui, pour un souci de transparence, doivent apparaître intégralement sur les PV et les bulletins des étudiants.

Commission CJ :

La commission relève toute l’importance de la mise en œuvre d’un tel outil qui permettra entre autres de faciliter le travail de la commission de saisie. Dans la mesure où les rattrapages sont en général organisés à une période distincte de celle des contrôles continus et des synthèses, la commission s’est interrogée sur la disponibilité de toutes les informations pour le renseignement du relevé. Elle se demande d’ailleurs s’il ne serait pas mieux de proposer un relevé spécial rattrapages ?

Commission SIC :

La commission a validé le relevé de notes par UE à l’unanimité par l’ensemble des membres du département. Néanmoins la commission fait une proposition d’insertion d’une colonne avant rattrapage qui renseignera la moyenne générale du module et que celle-ci apparaisse avant la note de rattrapage.

  • Validation de quelques documents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.