Filière Sténotypie (STENO)

Licence Professionnelle en Sténotypie

Le passage du DUT à la licence et au Master en Sténotypie a pour objectif de rehausser l’offre de formation des sténotypistes en termes de volume horaire et de contenu du programme de cours pour qu’à la fin de son cursus, le titulaire d’une licence ou d’un Master 2 en sténotypie puisse être véritablement apte à l’emploi.

Toutefois, être technicien de son métier ne suffit pas toujours. L’approche commerciale doit également faire partie intégrante du cursus d’apprentissage. Les entreprises et les institutions publiques méconnaissent cette profession, car peu représentée par les acteurs du marché.

Il est temps maintenant d’ouvrir ce métier d’avenir d’exception à un marché en demande constante. Face à cette réalité, l’IUSO a pour ambition de devenir un référent incontournable de la profession au Gabon.

Cependant, la sténotypie étant une discipline essentiellement pratique, il va sans dire que pour obtenir les résultats escomptés, les moyens matériels doivent être mis en place (achat des sténotypes en nombre, acquisition du logiciel de transcription assistée par ordinateur et attribution d’un volume horaire conséquent à la sténotypie).

Objectif de vitesse par niveau :

       Licence 1- 50 mots/ minutes

       Licence 2 – 70 à 90 mots/ minutes

       Licence 3 – 100à 120 mots/ minutes

Les compétences visées

Etre Sténotypiste requiert un certain nombre d’aptitudes. A la fin de son cursus, le titulaire d’une licence en sténotypie de débats doit être capable de saisir la parole en temps réel à l’aide d’une sténotype ;

Le programme de formation comprend d’abord une partie théorique (étude de la méthode de sténotypie). Elle se déroule en 21 chapitres qui doivent parfaitement assimilés. Chaque chapitre comporte des exercices pratiques.

Lorsque la méthode est parfaitement acquise, il faut procéder aux exercices qui permettent à l’apprenant d’acquérir la vitesse de prise de prise de la parole. Ce sont les exercices des mots d’entrainement, les phrases répétées, les entrainements relus et non relus, des dictées relues, les études, l’endurance, le chrono pour jauger le niveau de vitesse.

Etre sténotypiste requiert un certain nombre d’aptitudes. A la fin de son cursus, le titulaire d’une licence professionnelle de sténotypie de débats ou un master 2 en sténotypie de conférence est capable de :

  • Saisir la parole en temps réel à l’aide d’une sténotype ;
  • Transcrire fidèlement, à partir de la prise en sténotypie, le compte rendu intégral, le résumé ou le compte rendu synthétique ;
  • Maitriser la langue française orale et écrite (orthographe et syntaxe) et avoir une culture générale solide ;
  • Maitriser les outils informatiques (traitement de texte, messagerie internet, intranet et le logiciel de Transcription de la Sténotypie Assistée par Ordinateur (TSAO) ;
  • Gérer une entreprise individuelle et en assurer le développement commercial pour celles ou ceux qui voudront travailler à leur propre compte ;
  • Faire preuve de déontologie professionnelle (confidentialité, discrétion, réserve).

Le sténotypiste de conférences

Objectifs

Le sténotypiste de conférences prend en sténotypie l’intégralité des propos tenus au cours des réunions, colloques, séminaires, débats et assemblées délibératives auxquels le sténotypiste est convoqué. Il élabore ensuite le compte rendu fidèle, intégral ou synthétique, selon la demande.

Compétences visées

La certification atteste que le titulaire est capable de :

  • Saisir la parole en temps réel, à l’aide d’une sténotype (clavier), avec une qualité de prise optimale, notamment pour le direct ou le sous-titrage.
  • Rédiger fidèlement, à partir de la prise en sténotypie, le compte rendu intégral, résume ou synthétique.
  • Maitriser la langue française orale et écrite (orthographe et syntaxe) et prouver une culture générale solide.
  • Maitriser les outils informatiques courants (traitement de texte, messagerie Internet) et spécifiques (logiciel de transcription de la
  • Sténotypie Assistée par Ordinateur).
  • Gérer en autonomie une entreprise individuelle et en assurer le développement commercial.

Faire preuve de déontologie professionnelle (confidentialité, réserve…).